Type : Projet d'architecture
Commanditaire :

Ville de Fontenay-le-Comte

Année : 2008-2011
Localisation : Fontenay-le-Comte (Vendée)
Structure porteuse :

Ville de Fontenay-le-Comte, mission complète en régie

Objet :

Création d'un pôle d'échange routier articulant le TER, le transport scolaire et les modes doux 

Auteurs du projet : Jean Richer architecte
Montant : 3.500.000 €

 


 

 

Afin de  rationaliser les circuits de  transport en  commun et  d’augmenter  le confort des voyageurs,  la  Ville a décidé le rapprochement   de   tous   les   modes   sur   un  seul   équipement  : le pôle d’échanges multi-usages qui accueille le transport scolaire, le transport régional, le transport départemental et le transport urbain tout en associant la voiture (parking relais et arrêts minutes), les services de taxis et les modes doux (piéton et cycliste). L'emplacement de cet équipement a été choisi le long de l'avenue De Gaulle, entre la rue Gérard Guérin et le chemin de l'Abattoir, car il est positionné sur un axe principal de circulation et bénéficie de la liaison piétonne avec le centre-ville.  Cette localisation s'intègre dans le   « plan communal de circulation et de stationnement » de la Ville ainsi que dans le « plan communal de déplacements cyclables ».

Sur un site de négoce de matériaux que la Ville a acquis en 2009, un projet d’ensemble permet une synergie entre l’équipement de transport (PEMU), un nouveau site d’examen des permis de conduire, le stade Emmanuel Murzeau et la plaine des sports. C'est donc un   équipement   structurant   qui   s'est réalisé   en   cœur   de   ville,  plus large qu’un pôle d’échanges multimodal  : un pôle d’échanges multi-usages.

 

Poursuivant sa politique en faveur de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et une politique de développement des modes doux,  l’équipement  est accessible aux personnes à mobilité réduite et les liaisons piétonnes et cyclables avec les établissements scolaires et le centre-ville seront aménagées.

 

Une  réflexion particulière a  été  menée  sur  le  caractère    durable    de    l’équipement    selon    trois    axes environnementaux. Premièrement, sa localisation et son fonctionnement en relais réduiront les distances parcourues par les autocars scolaires. Deuxièmement, l'abri voyageur (ombrière) sera muni sur toute sa surface (plus de 2 200 m²) de panneaux photovoltaïques pour que le bilan énergétique du pôle d'échanges soit positif. Enfin, les eaux pluviales seront recueillies dans un fossé paysagé puis réunies dans un bassin de phyto-épuration.

 

d.u.M.s PEMU 07

 

Projet de développement durable

 

 

 

d.u.M.s PEMU 01

 

d.u.M.s PEMU 02

 

d.u.M.s PEMU 03

 

d.u.M.s PEMU 04

 

d.u.M.s PEMU 05

 

d.u.M.s PEMU 06

 

d.u.M.s PEMU 08

 

 

 

               revenir aux projets           revenir au blog

 

Partager cette page