Type : Reconduction photographique
Support :

En recherche de publication

Année : 2009 à aujourd'hui
Localisation : Fontenay-le-Comte
Structure porteuse :

d.u.M.s

Objet :

Reconduction photographique à partir du fond Filuzeau du musée de Fontenay-le-Comte

Auteurs du projet : J. Richer
Etat du projet : En cours

 


    

Qu’importe le lieu, seul compte le temps. Sur une période d’environ vingt ans, G. Filuzeau fit des prises de vue photographique de son milieu, êtres et contexte urbain confondus et cela constitue un œuvre. Pas de soucis pour de monumentalité pour Filuzeau. Flaneur, fixant famille et amis dans sa ville, érigeant la promenade comme discipline et dont les traces fixées au sel d’argent sur plaques de verre forment le témoignage.

 

90 ans plus tard environ. Même ville, le milieu a changé par la force du temps. Tous sont morts. Les lieux sont là, un peu les mêmes, un peu différents. Un lapse de temps s’offrant à la reconduction photographique. Emboitant les pas de Filuzeau, tant bien que mal, j’ai tenté l’apnée de presque un siècle, m’arrêtant là ou il s’était arrêté et cadrant au plus près du regard initial. L’esprit a disparu bien sur. La jeune femme à l’ombrelle présente sur beaucoup de cliché s’est peu à peu muée sur les plaques corrodées en mère à la tenue stricte. Aujourd’hui même son fantôme me manque. D’une certaine manière, mes images vont témoigner de son absence et finalement le projet d’emboiter les pas du photographe Filuzeau se muera bien vite en une ode à la féminité comme si toute la ville tenait à la présence puis à l’absence de cette femme.

 

Tout est perdu, la ville manque de tenue, les gens aussi. L’espace public a perdu de son autorité. On pourra écrire sur l’histoire des villes tant que l’on voudra, ce sont les femmes qui en constitue l’étoffe la plus sure. Elles seules ont le courage de faire tenir tout cela debout et sans elles notre monde s’écroulerait comme un château de cartes.

 

La période embrassée entre les deux époques de prise de vue est passionnante. Elle aura vu la seconde guerre mondiale, les trente glorieuses accompagnants la Modernité, la récession, peut-être même la fin d’un modèle à force de soubresauts, et l’apparition d’une conscience environnementale qui prend aujourd’hui le nom de développement durable.

 

En s’appuyant sur ces images écartées par le temps mais réunies dans l’espace, je vais essayer de développer une réflexion sur le développement durable qui sera moins historique que ressentie. Je parts pour cela d’un postulat, certainement erroné, qui est que le développement durable n’est autre qu’une nostalgie d’avant-garde, celle d’un futur contrarié et la prophétie d’un passé qui n’en fini pas. 

 

Deux reconductions de la rue principale d’une petite ville de France semblable à bien d’autres. Le tracé viaire n’a pas changé puisqu’il date du 18e siècle. L’usage de la voiture et la place qu’on lui accorde ont considérablement évolués et témoignent aisément de l’explosion de la consommation d’énergie fossile. Le cadre urbain change quelque peu mais l’usage de la voie apparaît ici plus fondamentalement. Comme partout, la place du Marché est devenue avant tout un parc de stationnement. Le cycliste, icône avant l’heure des modes dits doux, exprime à lui seul le retour triomphal du bon sens dans les déplacements pour devenir un symbole métropolitain.

 

 

d.u.M.s LAPSE 01

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 02

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 03

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 04

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 05

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 06

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 07

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 08

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 09

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 10

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 11

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 12

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 13

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 14

 

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 15

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 16

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 17

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 18

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 19

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 20

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 21

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 22

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 23

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 24

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 25

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 26

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 27

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 28

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 29

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 30

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 31

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 32

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 33

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 34

 

 

 

d.u.M.s LAPSE 36

 

 

 

 

 

               revenir aux projets           revenir au blog

 

 

 

Partager cette page