Chaillé les Marais

17 février 2017

❦❦❦

Itinérance sur une ancienne ile du golfe des Pictons, à Chaillé les marais. Une visite dans le temps de 195 millions d’années en arrière mais aussi tournée vers demain.

Itinérance #1. Chaillé les Marais (Vendée)

Avec :

Eric Chaumillon, géologue, professeur à l’Université de La Rochelle

Bernard Renoux, photographe auteur

Valérian Dénéchaud, « Vous êtes ici », éducation à l'environnement urbain et sensibilisation à l'architecture, à la ville et aux territoires

Stéphanie Barbon, programmatrice en art contemporain

Jean Richer, architecte géographe

Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud
Crédits photographiques Valérian Dénéchaud

Crédits photographiques Valérian Dénéchaud

Contexte

Itinérance #1. Chaillé les Marais (Vendée)

❝ Si la côte de la France semble plus particulièrement, dans les convulsions permanentes de notre planète, en proie aux modifications lentes ou rapides, celle du Poitou et de Saintonge offrent incontestablement le témoignage de l’instabilité des rivages. ❞

 

❝ Bientôt, il ne restera pus de l’ancien golfe du Poitou qu’un vague souvenir, à moins qu’une nouvelle crise ne détruise à nouveau le travail des siècles et des hommes. ❞

 

Articles d'Auguste Pawlowski parus dans le Bulletin de géographie historique et descriptive entre 1901 et 1908.

❝ Quelle que soit la cause qui fait empiéter en plusieurs endroits la terre sur les eaux, la superficie des espaces que se disputent les deux éléments est fort considérable et ne cesse de se modifier de siècle en siècle, surtout depuis que l’homme s’est mis par son travail au nombre des agents géologiques. ❞

 

Élysée Reclus, Nouvelle géographie universelle, Tome II - la France, Librairie Hachette et Cie, 1877

 

Itinérance #1. Chaillé les Marais (Vendée)

Éric Chaumillon, géologue

Professeur à l’Université de La Rochelle depuis 2014, maître de Conférences à l’Université de La Rochelle de 1998 à 2014, directeur du Département des Sciences de la Terre (2016-2019).

Ses thèmes et activités de recherche sont la stratigraphie sismique, les évolutions morphologiques et l’architecture des vallées incisées, des estuaires, des embouchures tidales et des bancs de sables. Ils passent par l’enregistrement des changements environnementaux (niveau de la mer, changements climatiques, tempêtes et submersions marines et impacts des activités humaines) dans les sédiments littoraux.

Bernard Renoux, photographe

Photographe indépendant, il intervient, sur la ville, l'urbanisme et l’architecture, le paysage et l'espace rural, les espaces scénographiés et les objets de musée, les mises en scène d'expositions d’art contemporain et les installations, le reportage, le spectacle vivant…

Dans son travail d'artiste auteur, il explore le rapport que chacun entretient aux espaces intimes ou collectifs. Parfois ce travail est augmenté de l'enregistrement de la parole d'une personne sur un territoire. L'un et l'autre sont associés sous une forme photographies/récit ; cette expérience individuelle dessine un parcours tout aussi singulier qu'emblématique d'un territoire dans son acception géographique et humaine.

❦❦❦

Partager cette page